Je suis allée samedi soir au cinéma voire "Gatsby le magnifique".

images

 

Ça faisait longtemps que je voulais le voir sans pour autant trouver une occasion, et samedi' avec une horde de garçons chez moi à jouer à des jeux de plateau, ça m'a semblé une bonne opportunité.

 Tout commence dans un hôpital psychiatrique où un patient tente sans y parvenir d'expliquer son dégoût pour la vie, les gens, et son alcoolisme. La seule personne trouvant grâce à ses yeux est Gatsby. Et quand il se met à écrire son histoire, leur histoire, leurs histoires, il nous plonge dans le tourbillon de l'Amérique des années 30 sur fond d'électro swing voir de rap swing (si ça n'existe pas on me pardonnera). Une BO très chouette qui vous donne envie de danser. Des acteurs excellents. Un excellent moment.

 Mais en plus le film est beau, et je m'aperçois que c'est de plus en plus en plus important pour moi. Les décors eux même suivent la progression psychologique de Gatsby : le début fait très décor mal encré dans la réalité. On devine presque le studio derrière. La maison semble sorti d'un conte, ne parlons pas du château et des domestiques de Gatsby. Même Leonardo Di Caprio sonne brillamment creux (parce que le personnage le veux je vous rassure). Et plus le film avance, plus l'histoire dérape, plus le monde devient réel.
 Petit clin d'œil: J'ai trouvé aussi une ressemblance stylistique au début entre "moulin rouge" et "Gatsby": même thème ancien film, même brume... même réalisateur aussi étrangement :-)

gatsby-le-magnifique-au-cgr-et-a-moncine_581247_950x475

 je pense m'attaquer au livre sous peu, en attendant aller le voire et confier moi vos impression.

Enjoy!