j'en étais loin mais une fausse manip m'a tout effacer (grontigegunianiarhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, saleté d'ordi!!!!!!!!!!!!!!!!! mais si c'est sa faute, il ouvre pas de nouvelle fenêtre tout seul!!!!!!!!!!!!!!!!!!!... ah bon, faut que je le paramètre???...)
bref, je reprendrai plus tard

(ps: si quelqu'un a une idée pour que PLUS JAMAIS ma mésaventure arrive, je suis preneuse, je trouve pas moi... épitechiens et oh vénérées femmes de ceux-ci: AIDEZ MOOOOOOOOOOOOIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!)


donc, je reprend:

concours école Boulle: 7/05/2010

je suis partie du lycée à 10h pour prendre mon train, totalement stressée parce que c'était mon premier concours et que mine de rien, même si cette école n'était que mon deuxième choix, ça fais peur. pour la Xeme fois je vérifiais mes sacs ( 1 pour le concours, l'autre pour aller dormir chez ma meilleure amie le soir)tout est là? OK! direction le train.

une heure plus tard j'arrivais à Montparnasse, seule, et avec encore 2h devant moi. pour être sure d'être à l'heure à mon concours je décidais de prendre le métro maintenant et de pique-niquer ensuite une fois arrivée. je m'enfonce donc dans le métro, passe le tapis roulant (il fallait que j'aille à châtelet pour changer et prendre la ligne pour Beaubourg) et m'enfonce dans cette espèce de taupinière, je dis bien une taupinière, qui s'enfonce sous paris pour atteindre le quai de la ligne 12 direction châtelet!!!! les ingénieurs du métro ont dut être constructeurs de pyramides égyptiennes dans une autre vie, ou alors des fils de dédale parce qu'on s'attend à croiser le minotaure à tous les tournants, et il y en a des tournants là dedans!!! (et je cite pas les escaliers c'est pas la peine vous avez compris)

donc, j'arrive sur le quai, prend mon métro, pas de problème. tout se passe bien, on arrive à Odéon et là arrêt. on était à quai, au moins on risquait pas la claustrophobie. on attend, la dame nous parle dans son petit micro, patati patata, et là, l'annonce qui tue:

"mesdames messieurs, suite à un départ de fumer dans le tunnel un technicien est parti attiser les flammes, merci de patienter"

si si, vous avez bien lu et j'ai bien écris "attiser". nous nous sommes regardés à 3 (surement des provinciaux comme moi parce qu'un parisien, je suis désolé, mais il ne parlerai JAMAIS à quelqu'un dans le métro, et ne s'excuserait encore moins, on sait jamais, ça pourrait le salir! bref, après cet intermède je reprend), et on se dit qu'on a pas une âme de tigre de cirque et qu'on aimerai mieux qu'il "éteigne" les flammes. 5 minutes plus tard on est reparti et, n'ayant pas vu de flammes, je suppose qu'elles avaient été éteintes.

j'arrive enfin à châtelet!!! ouf!!!!!!!!!! et je vais trouver le métro 13. plus qu'un arrêt et j'y suis, pas trop tôt!!!!! j'en profite je mange mon sandwich (jambon + tzatziki, je suis au régime) et je le fini dans le métro.

j'arrive au pied de Beaubourg. chouette! enfin, mais... elle est où la rue que je cherche???? tien, je pari pour à gauche, mais on va tout de meme demander à google map (vous trouverez peut être ça banal, mais moi c'est mon premier portable avec google map, donc je profite. j'ai même g mail!!!!!) gagner c'est à droite. à oui je reconnais!!!!! ah...y'a du monde aussi, c'est bête ça...

bon je vous passe les détails triviaux du pique-nique en pleine rue bondée d'élèves stressés dont seul 1/10 sera prit, et encore... ha oui, tout de même, petit détail que j'ai appris une fois arrivée: dans cette salle il y avait 150 élèves (et 50 à l'étage) dont:

  • des Beaux-Arts
  • des MANAA
  • des terminales STI
  • et moi (c'est à dire L)

première épreuve: dessin au quadrillage, ou comment se battre pour faire de la symétrie à main levée, et surtout plein de petites boucles. je me suis battue mais bon, y'avait largement mieux que moi, et c'est logique

deuxième épreuve: croquis et peinture, ou comment faire la pub de "PANZANI" vive le tomacoulis (j'aurai une autre histoire avec le tomacoulis mais ça fera l'objet d'un autre article) et 3 énormes pâtes en forme de tuyau, et après... débrouillez-vous, vous avez 3h pour faire une étude en mettant les 4 objets comme vous voulez (ça je suis désolé mais mon croquis était bien, vous ne me retirerez pas cette fierté), en peindre un détail (mes belles tomates avec un semblant de lumière dessus et un soupçon de subjectivité... au moins j'ai pas dépassé avec la gouache mdr : - )) et faire un dégradé du bleu au rouge (alors là, c'était affreux de chez affreux). tout ça pour dire que bon, ça manquait au moins de techniques (au moins...)

troisième épreuve: PÂTE A MODELER!!!!!!!!!!!!!!!!! je rigole à peine: "plastiline" qu'ils appellent ça. nous on dit "pâte à modeler". alors là on sort les souvenirs de ... maternelle!!! et on s'attaque au truc bizarre qu'on avait à faire : une sorte d'ovale en 3D avec une cuvette au milieu. moi j'y met les mains, désolé les gens, je préfere mes 10 doigts à vos petites spatules de métal. moi perso je la trouvais bien au final.

je sors enfin, il est 17H et je me dirige vers le métro (à votre avis, que m'est il arrivé dans le métro avec mes 2 sacs et ma volontée d'aller à ISSY par le métro???? je vous laisse chercher)